Posté le 18 novembre 2014 par Mialy dans Education
 
 

Calmer son enfant en colère

bebe en colere
bebe en colere

Comment calmer son enfant en colère ?

Les crises de colère font partie du développement normal d’un enfant, tout particulièrement à l’âge où celui-ci commence à apprendre à marcher. Vous allez assez souvent y être confrontée. Voici alors quelques conseils pour calmer une grosse colère de votre enfant.

 

Se maîtriser

La colère de votre enfant peut vous amener à vous énerver à votre tour. Pour ce faire :

  • Prenez une grande respiration et n’oubliez pas que plus vous haussez le ton, plus votre enfant va crier plus fort. N’aggravez pas les choses !
  • Mettez-vous au niveau de votre enfant et chuchotez-lui ce que vous avez cru comprendre de sa colère afin d’attiser sa curiosité.
  • Isolez-vous pendant quelques minutes si cela ne marche pas et que vous vous sentez à bout.
  • Prenez de lentes et profondes respirations tout en décontractant vos épaules.
  • Retournez voir votre enfant quand vous avez repris le contrôle de vous-même.

 

Communiquer

Une colère a une cause et l’inciter à dire ce qui ne va pas en lui donnant toute votre attention peut le calmer.

  • Mettez-vous au niveau de votre enfant et faites comme si vous ne comprenez pas ce qui se passe. Vous pouvez même l’imiter gentiment pour le taquiner. Vous l’inciterez à vous dire avec ses mots son chagrin et cela estompera sa colère.
  • Adressez-vous à lui en reformulant en des termes simples ce qu’il vient de vous dire afin de le satisfaire.
  • Si la colère persiste, vous pouvez lui donner un temps pour se calmer de lui-même. Mettez le minuteur de cuisson en marche et dites-lui qu’il peut pleurer jusqu’à ce que çà s’arrête. Vous limiterez sa colère de cette manière.

 

Conseils pour éviter des crises

Bien que les crises fassent partie de son développement, elles peuvent être évitées, pour cela :

  • Emmenez toujours avec vous une collation et son jouet favori et veillez à ce qu’il ne soit pas trop fatigué ou affamé.
  • Parlez-lui de l’endroit où vous vous rendez ensemble afin de le préparer et prenez toujours de quoi l’occuper pour ne pas qu’il s’ennuie.
  • Dès qu’il commence à s’agiter, demandez-lui ce qui se passe.



Cet article vous a été utile ? Faites-le savoir !



Mialy

 
Mialy
Partager est un besoin...