Comment calculer un coût de crédit ?

AccueilFinance, banque, investissement, argent, épargne, fiscalité, crédit, défiscalisation

Comment calculer un coût de crédit ?

En vue de financer un projet ? La solution la plus convoitée reste l’emprunt bancaire. Mais avant d’aller plus loin, vous devez évaluer toutes les situations possibles, car un crédit vous engage. Pour commencer, il faut trouver un organisme pouvant répondre à ses besoins et qui propose un taux d’emprunt intéressant. Ensuite, il s’avère impératif de comprendre comment déterminer le coût total du crédit. Pour cela, plusieurs éléments doivent être prise en compte, dont ci-après se trouvent quelques éléments de réponses.

Ce qu’on entend par coût de crédit ?

De manière générale, le coût de crédit désigne tous les frais et charges que doit payer l’emprunteur durant le remboursement de son prêt. En ce sens, il vient en supplément du capital emprunté qui comprend les intérêts d’emprunt, l’assurance, les frais du dossier et la garantie. Ces éléments sont en effet calculés en fonction du taux nominal du crédit emprunté. En termes d’emprunt, le coût total du crédit correspond au calcul du montant total des mensualités en soustrayant le montant du capital emprunté.

Les frais complémentaires tels que les frais du notaire et les frais à la charge de l’emprunteur n’en font pas partie. Pour faire simple, le coût total du crédit se calcule donc de manière très simple. Il suffit de prendre la différence entre la somme non actualisée des versements pour le remboursement d’un prêt et le montant de cet emprunt. Ce coût de crédit doit obligatoirement mentionner dans l’offre de prêt. Il prend en compte seulement les intérêts, même s’il y a les frais de dossiers et les assurances.

coût de crédit

Les caractéristiques du coût total du crédit

Pour déterminer le coût total du crédit, vous devez intégrer dans votre calcul plusieurs éléments. Ces derniers concernent généralement le taux, l’assurance emprunteur, les frais de dossier, les frais fixes ainsi que la durée du crédit et son mode de remboursement. Le crédit amortissable reste le mode de remboursement le plus pratiqué pour les crédits à la consommation. Ce type de crédit présente une mensualité constante sur toute la durée du prêt. Le remboursement intègre une part d’intérêts ainsi qu’une part de capital à rembourser. Le capital emprunté est couvert sur la durée de remboursement du prêt. C’est la raison pour laquelle il s’avère impératif de poser la bonne question avant de contracter un emprunt bancaire.

Aussi, il faut prendre en compte que le coût total du prêt varie en fonction de la durée de l’emprunt. En guise d’exemple, si les taux proposés dans un prêt immobilier sont relativement faibles, soit 1,5 % du taux annuel effectif global (TAEG), l’augmentation de la durée de remboursement augmente le coût total du crédit. Dans l’ensemble, un prêt sur plus de 20 ans présente donc un taux nominal plus élevé qu’un simple prêt bancaire sur une durée de 12 à 24 mois. En revanche, il faut noter que choisir une durée plus longue d’un emprunt permet au souscripteur de réduire ses mensualités. Cela dit, pour un prêt sur 20 ans, le taux d’intérêt sera plus élevé, mais le taux de remboursement sera réduit. En fixant sa charge financière par mois, cette initiative permet d’emprunter de manière avantageuse.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0