Comment survivre à une dépression nerveuse

HomeBien être, coaching, développement personnel

Comment survivre à une dépression nerveuse

Oui, la vie n’est pas juste et un jour, chacun d’entre nous doit passer par une inévitable phase de dépression nerveuse, qui peut mettre la vie en pause. Étant moi-même passé par là et ayant rampé hors de ce gouffre de dépression pour revenir à la vie et à l’amour, je partage quelques réflexions sur la manière de survivre à une dépression nerveuse et d’en sortir avec confiance.

Votre douleur est la rupture de la coquille qui enferme votre compréhension. C’est la potion amère par laquelle le médecin en vous guérit votre moi malade, donc, faites confiance au médecin et buvez son remède dans le silence et la tranquillité. – Kahlil Gibran.

Des paroles prophétiques en effet de la part du grand écrivain, car il voit la douleur sous un jour positif et la découvre pour ce qu’elle est vraiment – une leçon à apprendre, un éveil à la réalité et une opportunité de faire un changement de paradigme dans notre perspective de vie. Lorsque la vie s’abat sur vous, que tout ce en quoi vous avez foi s’effrite, que les journées s’enlisent dans une série interminable de déceptions, que les coups détruisent les uns après les autres tout ce qui vous est cher, même les hommes et les femmes les plus endurcis s’effondrent.

Ce qui suit est une phase sans foi ni loi de sombre désespoir appelée dépression nerveuse. Il peut s’agir d’une crise financière personnelle, d’une rupture amoureuse, d’un décès, d’un rejet, d’une impuissance, d’une maladie invalidante et potentiellement mortelle, d’un accident ou tout simplement d’une déception insupportable, qui peut être à l’origine de ce nadir de votre vie.

La question demeure : cèdez-vous aux profondeurs du désespoir et le laissez gagner ou vous battez-vous, bec et ongles, avec tout ce que vous avez pour vaincre la tornade de pensées négatives qui menacent de déchirer le tissu de votre vie ? Tenez-vous bon ou fuyez-vous ? Choisissez-vous l’espoir ou le désespoir ?

Je suis sûr que vous voulez choisir l’espoir, car très franchement, parfois c’est tout ce que vous avez ! Facile à dire qu’à faire diriez-vous et vous avez raison. Ce qui suit sont quelques suggestions d’un collègue survivant à tous ceux d’entre vous qui souffrent d’une telle dépression nerveuse, qui vous aideront à trouver le chemin du retour, comme je l’ai fait..

Comment se remettre d’une dépression nerveuse ?

Le fait même que vous lisiez cet article en ce moment montre que vous avez envie de surmonter cet abîme de désespoir dans lequel vous vous trouvez. C’est tout ce dont vous avez besoin pour vous en sortir. Petit à petit, vous devez construire sur cet espoir. Voici une prescription de capsules de pensée qui peuvent vous guérir et vous aider à survivre à ce sombre épisode de la vie.

Accepter ce que vous ne pouvez pas changer

L’acceptation est toujours la première étape. Fermer les yeux ne change pas la réalité à laquelle vous êtes confronté. Quoi que vous fassiez, certaines choses comme les erreurs du passé, les personnes qui décèdent et les perceptions des autres à votre égard sont tout simplement immuables. La seule façon de faire la paix avec elles est d’accepter qu’elles échappent à votre contrôle. Laissez partir ces fardeaux mentaux et ces épines empoisonnées avec lesquelles vous continuez à vous tourmenter. Laissez-les partir et regardez les choses qui peuvent être changées et améliorées !

Cesser d’être votre propre prisonnier

Parfois, le désespoir dans lequel vous vous trouvez, est purement auto-infligé. Vous avez choisi de vous asseoir et de vous vautrer dans l’apitoiement sur vous-même et de vous emprisonner dans une cage de limitations que vous vous êtes fabriquée vous-même et dont vous devez vous libérer ! Se désespérer trop longtemps et trop souvent peut devenir une habitude

La pensée négative peut devenir une habitude.

Les pensées négatives peuvent devenir une habitude qui crée un cercle sans fin de désespoir, dont vous ne vous remettrez peut-être jamais. Peut-être, c’est parce que vous ne le voulez pas ! Aussi étrange que cela puisse paraître, vous êtes votre propre prisonnier. Une victime de vos propres restrictions, préjugés, doutes et pensées négatives. Vous devez comprendre qu’il n’y a pas de cage et que la plupart de vos problèmes sont purement auto-fabriqués et imaginaires ! Pensez-y.

Avoir la foi et croyez en vous

Une grande partie des problèmes personnels proviennent du doute de soi et d’une perte de foi en soi. Croyez en vous. Vous êtes la seule personne sur laquelle vous pouvez compter, à laquelle vous pouvez faire entièrement confiance et dont vous pouvez tirer des forces. Comme il l’a dit, Un homme peut être détruit, mais pas vaincu. La confiance est l’ingrédient secret qui peut renverser les choses. Croyez simplement que vous pouvez surmonter et vous le ferez.

heureuse

Arrêter d’être un drogué de l’acceptation

De nombreuses personnes souffrent de dépressions nerveuses lorsqu’elles sont confrontées au rejet des objets de leur affection, de leurs parents, de leurs pairs, de leurs patrons et des groupes sociaux en général. Nous sommes tous des drogués de l’acceptation et, à moins de nous débarrasser de cette dépendance, le bonheur va rarement se présenter à vous.

S’il arrive, il ne durera pas longtemps. Arrêtez de baser votre bonheur sur l’acceptation des autres ou sur ce que les autres pensent de vous. C’est un piège dangereux dans lequel vous pouvez vous enfermer. Recherchez l’indépendance émotionnelle. Vous avez le droit de naissance d’être heureux et rien ni personne ne devrait vous empêcher d’exercer ce droit !

Démarrer la vie à zéro

Prenez un nouveau départ. Faites quelque chose que vous avez toujours voulu faire, mais que vous n’avez jamais eu le temps de faire réellement ! Travaillez sur les choses que vous aimeriez changer chez vous. Dressez une liste des choses que vous aimez faire et mettez-vous-y immédiatement. La dépression sera surmontée lorsque vous poursuivrez un intérêt qui vous passionne, qui ravivera votre joie de vivre.

Laisser la créativité être votre sauveur

La créativité a le don de faire ressortir le meilleur de vous-même. Poursuivez des activités créatives comme écrire, jouer de la musique ou peindre. Faites une pause complète dans votre ancien mode de vie. Partez en randonnée, traversez l’Europe en sac à dos, faites du saut à l’élastique. Voyagez et découvrez de nouveaux endroits. Rencontrez de nouvelles personnes, vivez de nouvelles expériences et regardez votre dépression retomber dans le néant !

Vous êtes ce que vous choisissez d’être

En définitive, tout est un choix ou la conséquence d’un choix. Vous serez heureux, si vous choisissez de l’être. Choisissez vos pensées pour être optimiste et voir un côté plus lumineux de la vie ou choisissez d’être pessimiste. Prenez le contrôle de votre vie ou laissez-vous porter par le hasard. Tout dépend de vous.

La pensée la plus importante que vous devez retenir est N’abandonnez jamais ! Quoi qu’il arrive, cet instant présent est le vôtre et vous êtes en vie et vous pouvez choisir de le rendre beau par des efforts sincères ou de l’assombrir par le désespoir. Le bonheur toujours insaisissable va vous échapper si vous essayez de vous accrocher trop fort aux choses.

Apprenez à lâcher prise sur ce que vous ne pouvez pas changer, adaptez-vous aux circonstances changeantes et ayez confiance en vous. Personne n’a été capable de tout comprendre et personne n’a de réponse à la question – Pourquoi moi ? Comme il le dit, c’est peut-être parce que vous aviez besoin de la leçon et que c’est une occasion pour vous de grandir. Ayez la foi mon cher ami, il doit y avoir un lever de soleil après chaque coucher de soleil et l’obscurité, aussi indomptable soit-elle, sera renversée par le rayon de lumière appelé Croyance en vous !

COMMENTS

WORDPRESS: 0