Comment accoucher à domicile en toute sécurité

HomeFamille, bébé, puériculture, adolescence, jeunesse

Comment accoucher à domicile en toute sécurité

Vous êtes une future maman et vous voulez savoir comment accoucher à la maison. Parfois, il est toujours bon de savoir comment le faire, au cas où vous vous trouveriez dans un endroit isolé où il est difficile d’aller chercher immédiatement un gynécologue ou un obstétricien

L’accouchement à domicile était la norme avant l’avènement des hôpitaux et des maisons de naissance. En fait, c’est une norme encore aujourd’hui dans un certain nombre de pays en développement, où la femme peut ne pas avoir accès à des soins médicaux ou ne pas pouvoir se les offrir. Aujourd’hui, l’accouchement à domicile peut signifier un accouchement assisté ou non assisté. L’accouchement a lieu dans un cadre non clinique, à la maison. Normalement, les méthodes d’accouchement naturelles sont également utilisées pour l’accouchement à domicile. Dans le cas d’un accouchement assisté, on sollicite l’aide d’une sage-femme ou d’un accompagnateur expert dans la gestion de l’accouchement

L’accouchement avec assistance est un accouchement à domicile.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les femmes du monde développé optent pour l’accouchement à domicile. La raison la plus importante est qu’elles veulent accoucher dans un environnement familier, par opposition aux hôpitaux ou aux maisons de naissance. Elles se sentent plus à l’aise dans l’atmosphère intime de la maison.

Comment accoucher en toute sécurité à la maison

L’accouchement à domicile permet à la femme de mieux maîtriser le lieu et l’expérience de l’accouchement. Voyons ensemble les étapes que vous devrez suivre pour que l’accouchement à domicile soit exempt de toute complication.

Comprendre vos antécédents médicaux

Si vous envisagez un accouchement à domicile, vous voudrez en parler à votre obstétricien ou gynécologue. Vous devrez vérifier si vous avez des complications pendant votre grossesse. En même temps, discutez si l’accouchement à domicile est sans danger pour votre état de santé. Les accouchements à domicile sont recommandés dans le cas de grossesses à faible risque, et également lorsque la position du bébé est adéquate. S’il y a un cordon ombilical autour du cou à la naissance, alors vous ne voudrez peut-être pas prendre le risque d’un accouchement à domicile.

Assistants à l’accouchement à domicile

La recherche d’assistants d’accouchement à domicile est une étape importante. Ce sont des professionnels formés à l’accompagnement des femmes lors des accouchements. Ils sont en mesure de fournir des soins médicaux limités. Ces professionnels sont formés à l’administration d’oxygène, tant à la mère qu’à l’enfant en cas d’urgence. Ils savent également gérer des situations telles que la dystocie des épaules, la réparation des déchirures périnéales, la réanimation des nourrissons, les hémorragies post-partum, etc. Avant d’arrêter votre choix sur un professionnel, vous voudrez peut-être en interroger quelques-uns. Vous pouvez vouloir parler avec d’autres femmes, qui ont été assistées par ces professionnels dans le passé, de leur expérience avec le professionnel concerné.

Coordination entre le professionnel de l’accouchement à domicile et le médecin

Il est important que le professionnel de l’accouchement à domicile se coordonne avec votre obstétricien/gynécologue. Cela permettra au prestataire de soins de santé d’être informé de votre état de santé afin qu’en cas d’urgence, l’obstétricien/le gynécologue soit prêt.

Plan de secours

Gardez un plan de secours en place après avoir parlé à la fois au professionnel de l’accouchement à domicile et à votre obstétricien/gynécologue. Ce plan s’avérera utile en cas de complication. Vous ne perdrez pas de temps à prendre des dispositions pour répondre aux besoins de base, en cas d’urgence.

Besoins de base

Dans les hôpitaux, les besoins de base de la zone de travail sont déjà mis en place. Même si vous voulez commencer le travail à la maison, vous devrez le faire dans une zone propre. Lorsque vous êtes proche de la fin de votre grossesse, mettez en place tous les équipements nécessaires dans la zone d’accouchement. Les instruments les plus courants dont vous aurez besoin sont les ballons d’accouchement, les serviettes en coton, les oreillers, le coton, les bandages, l’antiseptique, les clams de cordon, les sutures, les coussinets, etc. Vous voudrez peut-être placer une feuille de plastique sur le lit afin de ne pas l’abîmer au cours de l’accouchement.

 

S’approvisionner en articles pour bébé

Après avoir pris des dispositions pour les fournitures nécessaires dans la zone de travail, vous voudrez également faire le plein d’articles pour bébé, comme des couches, des vêtements pour bébé, des couvertures pour bébé, des biberons, du lait maternisé, etc. Il est préférable de garder le lait maternisé à portée de main en cas de problème, et si le bébé a besoin de plus de lait, etc.

bébé et maman

Relaxer jusqu’à ce que ce soit le moment

Une fois que tout est en place, vous voudrez attendre que le col de l’utérus se dilate. Des activités, comme la marche, un bain chaud, un massage du dos, etc, ont souvent tendance à être utiles pour soulager les douleurs des contractions. La sage-femme devra procéder à un examen régulier pour savoir dans quelle mesure le col de l’utérus s’est dilaté. Lorsque le col de l’utérus est dilaté et que vous avez atteint le dernier stade du travail, déplacez-vous vers la zone d’accouchement car vous pouvez accoucher à tout moment.

Complications et solutions possibles

Bébé est lent à respirer

Stimulez le bébé en frottant sa peau, ou assurez une aspiration manuelle par la bouche/le nez.

Perte de sang après la naissance

Si les sages-femmes ne sont pas en mesure de contrôler le saignement, qui peut être dû à une hémorragie post-partum, elles doivent appeler immédiatement une ambulance et, pendant ce temps, assurer une compression manuelle de l’utérus et administrer des liquides par voie intraveineuse.

Le travail est lent dans la deuxième phase

Si les sages-femmes qui assistent à l’accouchement à domicile sentent que le travail progresse lentement, elles doivent prendre immédiatement des dispositions pour transférer la femme enceinte à l’hôpital.

Cordon ombilical bouclé

Si le cordon est bouclé de manière lâche, il peut être défait facilement ; cependant, si le cordon est trop serré, causant une détresse au bébé, il est alors préférable de transférer la mère à l’hôpital.

Ce sont là quelques conseils de base sur l’accouchement à domicile. Le style d’accouchement est différent selon les femmes. Certaines peuvent préférer rester allongées pendant tout le travail. D’autres peuvent continuer à changer de position, etc. Enfin et surtout, assurez-vous d’avoir consulté votre obstétricien/gynécologue au sujet de l’accouchement à domicile et de savoir si vous pouvez envisager cette option en toute sécurité.

Disclaimer : Cet article est uniquement destiné à des fins d’information et ne doit pas se substituer à l’avis d’un professionnel de la santé.

COMMENTS

WORDPRESS: 0