Quelle saucisse à choisir pour faire de la rougail ?

AccueilCuisine, gastronomie, restauration, boisson, alimentation, alcool, vin

Quelle saucisse à choisir pour faire de la rougail ?

Originaire de l’ile Bourbon, la spécialité créole s’accompagne avec des féculents ou des légumes. Ce plat facile se prépare rapidement avec peu d’ingrédients. Mais la base de cette recette, ce sont sans l’ombre d’un doute les saucisses à mijoter dans une succulente sauce tomate, en ajoutant un mélange d’épices et de piment oiseau. À griller ou à pocher, choisissez la bonne saucisse.

Pour une saveur originale : la saucisse spéciale rougail

Choisissez soigneusement la saucisse pour une saveur originale digne de la Réunion. Pour cette recette emblématique, certains choisissent les variétés nature, et d’autres les fumées. En effet, sur le marché, on trouve une variété de saucisses, avec différentes saveurs et textures. Ainsi, pour le rougail, privilégiez les saucisses pas trop grasses ni au goût prononcé. Vous aurez le choix entre : saucisse de Toulouse, andouille ou andouillette, saucisse de Montbéliard ou saucisses fumées. 

L’andouille est une viande de porc fumée déjà assaisonnée, fabriquée en France. On le consomme frite ou grillée, un véritable régal pour le rougail ! Et si vous êtes amateurs de rougail épicé, choisissez l’andouillette composée d’intestin grêle de porc farci, de tripes et de morceaux de viande. Par contre, si vous préférez la simplicité, optez pour la saucisse fumée. La saucisse de Toulouse ou le diot de Savoie fera l’affaire pour un rougail saucisse pour les amateurs de saucisse nature.

choix saucisse

Saucisses de Montbéliard, saucisses fraiches, saucisses locales un large choix

Traditionnellement, les saucisses créoles ou bien les saucisses de poulet selon la religion, s’utilisent pour cette recette, cependant en métropole, il est difficile d’en trouver. Vous pouvez donc les remplacer par des saucisses fumées dites saucisses de Montbéliard. Mais si le goût fumé vous déplaît, prenez plutôt une saucisse de Toulouse qui comprend de la viande et du gras de porc crus, du jambon sans jarret, d’épaule sans jarret, de longe, de poitrine, du gras de bardière et du boyau naturel : porc ou mouton.

Elle offrira à votre rougail l’originalité recherchée. Sinon, les chipolatas achetées spécialement chez le boucher, conviendra.  Et si vous voulez jouer les chefs, choisissez les saucisses fraiches. Dans la ville bretonne, on propose les saucisses locales, ou encore les saucisses de Molène aux algues. Une fois cuites à l’eau, coupez en rondelles et faites les griller, un délice !

Mélange explosif et les produits à éviter pour une recette exceptionnelle

Si vous aimez les mélanges, n’hésitez pas à mélanger la saucisse de Toulouse et celle de Montbéliard. Toutefois, cuisez-les, séparément, ajoutez-les à la sauce. Le rougail saucisse s’accompagne généralement avec un zembrocal , du rougail tomate, du riz ainsi que des grains tels que les lentilles de Cilaos, ou haricots. Comme quoi, la saucisse magique n’existe pas vraiment. Il suffit d’adapter votre recette à vos goûts, votre budget et les produits locaux.

Cependant, les knacks, les saucisses de Strasbourg, les merguez ou bien les saucissons sont à bannir dans un rougail saucisse. Il ne vous reste plus qu’à préparer soigneusement ! Bon appétit !

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0