Résidence béguinage : comment fonctionne un béguinage ?

AccueilRetraite, sénior, assistance, obsèques

Résidence béguinage : comment fonctionne un béguinage ?

Le béguinage est une communauté religieuse féminine, généralement composée de femmes célibataires ou veuves, vivant sous une règle commune. Les béguines ont généralement des activités professionnelles et des responsabilités religieuses au sein de leur communauté. Le béguinage est une institution ancienne, mais il a connu une renaissance au cours des dernières décennies.

Le béguinage, une forme d’habitat atypique

Le béguinage est une forme d’habitat atypique, caractérisée par un groupe de maisons regroupées autour d’une cour intérieure. Cette forme d’habitat a été créée au Moyen Age, en Belgique, pour abriter les femmes célibataires appelées «béguines». Aujourd’hui, ils sont généralement occupés par des personnes âgées.

Les béguinages étaient des communautés fermées où les béguines vivaient ensemble et travaillaient pour subvenir à leurs besoins. Les bâtiments étaient généralement construits en bois et en pierre, avec des toits de chaume. La cour intérieure était entourée de bâtiments où vivaient les béguines et où se trouvaient les ateliers où elles travaillaient.

Au Moyen Âge, les béguines étaient souvent des femmes célibataires qui avaient quitté leur foyer pour se consacrer à la prière et à l’étude. Certaines étaient veuves ou avaient choisi de ne pas se marier. Elles vivaient dans les béguinages et y travaillaient pour gagner leur vie. Les béguines étaient très respectées dans la société médiévale et étaient considérées comme des femmes intelligentes et instruites.

Les béguinages ont été créés au 13ème siècle en Belgique, mais ils existaient déjà en Allemagne et aux Pays-Bas. Ils ont été créés pour abriter les béguines et leur permettre de vivre ensemble. Les premiers béguinages étaient généralement construits en bois et en pierre, avec des toits de chaume. La cour intérieure était entourée de bâtiments où vivaient les béguines et où se trouvaient les ateliers où elles travaillaient.

Aujourd’hui, les béguinages sont généralement occupés par des personnes âgées. Certains ont été transformés en musée, comme le Béguinage de Bruges en Belgique, qui est maintenant un musée consacré à l’histoire des béguines.

Vivre en béguinage, comment ça se passe ?

Le béguinage est une institution religieuse qui a été créée en Europe au Moyen ge. Elle a pour but de permettre aux femmes célibataires de vivre ensemble dans une communauté religieuse et de prendre soin les unes des autres. Aujourd’hui, il existe encore quelques béguinages en Europe, notamment en Belgique, aux Pays-Bas et en France. Si vous souhaitez vivre dans un béguinage, voici comment cela se passe.

Tout d’abord, il faut savoir que le béguinage n’est pas ouvert à toutes les femmes célibataires. Pour pouvoir y entrer, il faut répondre à certaines conditions. En effet, les candidate doivent être célibataires, âgées de 18 à 35 ans et ne pas avoir d’enfants à charge. De plus, elles doivent être baptisées et appartenir à la confession catholique romaine.

Une fois que vous avez rempli toutes les conditions, vous pouvez postuler pour entrer dans un béguinage. Pour cela, il faut envoyer une lettre de motivation ainsi qu’un CV à l’adresse du béguinage de votre choix. Vous serez ensuite convoquées à un entretien afin que les surs du béguinage puissent mieux vous connaître et s’assurer que vous êtes aptes à vivre dans la communauté.

Si vous êtes admises au béguinage, vous devrez alors suivre une période d’essai de six mois. Au cours de cette période, vous serez accompagnée par une des surs qui vous aidera à vous intégrer à la communauté et à prendre connaissance des différentes règles qui y sont applicables. Si tout se passe bien, vous serez alors officiellement admise au sein du béguinage et pourrez y vivre pour une durée indéterminée.

Au sein du béguinage, chaque sur a sa propre chambre mais partage les différents espaces communs avec les autres membres de la communauté. Elles ont également leur propre travail à l’extérieur du béguinage afin de gagner leur propre argent et ne pas être entièrement dépendante des autres membres de la communauté. Enfin, elles doivent participer aux différentes tâches quotidiennes qui sont nécessaires au bon fonctionnement du béguinage, comme la cuisine, le ménage ou encore l’entretien des jardins.

un beguinage

Les béguines, des femmes libres et indépendantes

Le béguinage est une communauté religieuse féminine, composée de femmes célibataires ou veuves, appelées «béguines». Les béguines vivaient dans des maisons individuelles, mais étaient regroupées dans un «quartier des béguines», entouré d’un mur d’enceinte. Les béguines ont été créées au 13ème siècle en réaction à la rigidité de la vie religieuse conventionnelle. Elles ont prôné une vie simple et contemplative, mais ont également travaillé et fait des œuvres de charité. Au fil du temps, le nombre de béguines a augmenté et leur mode de vie a attiré l’attention et la curiosité du public. Les béguinages ont été persécutés pendant la Réforme protestante et la plupart ont été dissous. Aujourd’hui, il n’y a plus que quelques dizaines de béguinages en Europe, mais ils continuent de représenter un mode de vie atypique et attrayant pour les femmes modernes.

Les béguins, des hommes engagés dans la vie communautaire

Le béguinage est une forme d’organisation sociale et religieuse qui a émergé au Moyen Âge en Europe. Les béguins étaient des hommes engagés dans la vie communautaire, vivant sous la direction d’un prieur dans des maisons appelées cellules. Ils se consacraient à la prière, à l’étude et aux œuvres de charité, mais n’étaient pas tenus au célibat. Les béguinages ont été créés dans le but de fournir une alternative aux monastères pour les hommes qui souhaitaient vivre une vie religieuse simple et austère. Au fil du temps, les béguinages ont évolué pour devenir des refuges pour les femmes et les hommes qui cherchaient à échapper aux conflits religieux et sociaux de l’Europe du Moyen Âge.

Aujourd’hui, il existe encore quelques béguinages en Europe, mais ils sont généralement plus petits et moins formels que les béguinages du Moyen Âge. Le terme «béguinage» peut également désigner un quartier ou un ensemble de maisons construit autour d’une cour intérieure, souvent situé près d’une église. Dans certains pays, comme la Belgique, le béguinage est un lieu de pilgrimage populaire.

La vie en béguinage, un mode de vie partagé et solidaire

Les béguinages sont des lieux de vie communautaire où les femmes vivent ensemble et partagent leur foi. Elles y vivent simplement, en priant et en travaillant ensemble. Le béguinage est géré par une abbesse, qui est une femme âgée ayant reçu l’approbation de l’évêque pour cette fonction. Les béguines sont tenues de respecter certaines règles de vie commune, telles que le silence pendant les heures de prière, l’abstinence sexuelle et le célibat. Elles doivent aussi travailler pour gagner leur vie et ne pas dépendre des hommes. Les béguines ont le choix de quitter le béguinage à tout moment, si elles le souhaitent.

Le béguinage est un ancien mode de vie communautaire, principalement féminin, qui a prospéré en Europe du Moyen Âge au XXe siècle. Les béguines étaient des femmes célibataires ou veuves qui vivaient ensemble dans des maisons appelées béguinages. Elles travaillaient pour subvenir à leurs besoins et étaient libres de quitter le béguinage à tout moment. Bien que les béguinages aient été dissous au cours des siècles, certains ont été restaurés et sont toujours en activité.

FAQ : en résumé

Question : Qu’est-ce qu’un béguinage ?
Réponse : Un béguinage est une communauté religieuse féminine, composée de béguines. Les béguines vivaient en communauté sous la protection d’un prieur, sans vœux religieux ni clôture, et consacraient leur temps à la prière, à l’étude et aux œuvres de charité.

Question : D’où vient l’origine du mot béguinage ?
Réponse : Le mot « béguinage » dérive du mot néerlandais « Bigge » qui signifie « bonnet ». En effet, les femmes portaient un bonnet carré ou rond qui leur donnait un air pénitent.

Question : Quand est né le premier béguinage ?
Réponse : Le premier béguinage a vu le jour à Liège en Belgique au 13ème siècle.

Question : Combien de béguines vivaient dans un béguinage ?
Réponse : Il n’y avait pas de nombre limite de béguines dans un béguinage. Certaines communautés pouvaient compter jusqu’à 600 membres.

Question : Que se passait-il si une béguine tombait enceinte ?
Réponse : Si une béguine tombait enceinte, elle était exclue du béguinage et devait se marier ou entrer dans un couvent.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0