Comment améliorer la santé du cerveau

HomeMédecine, santé, paramédical, hygiène

Comment améliorer la santé du cerveau

Des conseils efficaces pour améliorer la santé du cerveau ont été listés dans cet article. Sachez comment vous pouvez augmenter la puissance et l’efficacité de votre cerveau, ainsi que sa santé globale

La santé cérébrale est un élément essentiel de la vie.

Le cerveau est analogue à la carte mère d’un ordinateur. C’est l’organe le plus important du corps, et celui dont la construction et les fonctions sont les plus complexes aussi. Tous les pourquoi et les comment liés aux fonctions du corps sont liés à cet organe vital. Que nous soyons éveillés ou endormis, c’est le cerveau qui mène toujours la barque et reste responsable de tout ce qui se passe dans le corps, volontairement ou involontairement. Ainsi, être bon pour le cerveau signifie être bon pour votre santé globale.

Des moyens de stimuler la santé de votre cerveau

Soyez curieux

Le meilleur moyen de faire fonctionner votre cerveau rapidement et efficacement est de le faire fonctionner. Et cela peut être fait en connaissant tous les pourquoi et les comment de chaque chose possible dans cet univers. En d’autres termes, être curieux et trouver les réponses derrière votre curiosité est la clé pour que votre cerveau soit toujours en état de marche.

Challengez votre cerveau

Une autre façon de maintenir la santé de votre cerveau est de vous adonner à des jeux qui peuvent vous obliger à vous concentrer, et à penser rapidement dans votre approche. Optez pour des jeux tels que le Sudoku, les mots croisés, les jeux de mémoire, les échecs, ou tout ce qui peut vous faire penser qu’il peut y avoir une autre approche du problème, plutôt que ce qui est apparent à l’œil. Les jeux chronométrés sont également une méthode efficace pour charger votre cerveau.

Les aliments pour le cerveau

La nutrition est un autre aspect à ne pas négliger lorsqu’il s’agit de maintenir la santé de votre cerveau dans un état impeccable. Voici quelques bons exemples d’aliments pour le cerveau..

  • Les poissons gras – pour leur richesse en acides gras oméga-3
  • Les myrtilles – riches en composés stimulant le cerveau
  • Tomates – riches en lycopène ; un antioxydant important
  • Céréales enrichies – grande source de B12
  • Cassis – riche en vitamine C
  • Les graines de potiron – riches en zinc
  • Broccoli – chargé en vitamine K
  • Noisettes – grande source de vitamine E

Les nutriments dont chacun de ces aliments est constitué, contribuent directement ou indirectement aux fonctions variées du cerveau.

la santé du cerveau

Méditation

Il n’y a peut-être pas une seule maladie ou un seul trouble médical qui ne puisse être soit traité soit guéri à l’aide de la méditation. S’engager dans cette technique au moins une fois par jour, non seulement ajoute à la santé physique, mais met également le cerveau à travers de nouveaux niveaux d’entraînement, le rendant ainsi vif et actif. En outre, la méditation aide à réduire la détresse émotionnelle, donnant ainsi au cerveau plus de temps pour se concentrer sur les éléments plus brillants de la vie.

Faire de l’exercice quotidiennement

Les exercices quotidiens, même s’il s’agit de faire une promenade dans le parc, contribuent à notre santé globale. Les exercices, ceux d’aérobic en particulier, améliorent la circulation sanguine, la régulation de l’oxygène et du glucose dans le corps, y compris dans le cerveau. De même, s’adonner à des jeux qui exigent un plus grand sens de l’équilibre, de la coordination, une grande dextérité et d’autres défis, donne à votre cerveau plus de possibilités de s’essayer à de nouveaux niveaux de compétences donc, d’améliorer sa santé.

Lire

La lecture est à l’esprit ce que l’exercice est au corps. – Sir Richard Steele. Les personnes qui sont de grands lecteurs, ne jurent que par la vérité de cette affirmation. Lire un livre, comparé à regarder la télévision, offre de nombreux avantages pour le cerveau. Lorsque nous regardons la télévision, nous sommes engagés dans un transfert unilatéral d’informations, où nous nous contentons d’absorber les données sans les restituer. En revanche, la lecture nous oblige à penser, à poser des questions, à réfléchir, à faire une pause et à mettre les connaissances et notre intellect au service de la compréhension des événements décrits dans le livre. Lire des livres maintient notre esprit engagé dans un processus de réception et de transmission d’informations.

Ne vous inquiétez pas des changements

Ne faites pas bâiller votre cerveau en vous livrant à lui au même niveau ! Ce que je veux dire, c’est d’essayer votre cerveau à de nouveaux niveaux à chaque fois. Essayez d’écrire avec les deux mains en même temps, portez votre montre sur la main que vous ne faites jamais, ou prenez un chemin différent pour aller au bureau ou à l’école. De simples changements dans le mode de vie présentent au cerveau de nouveaux défis, et contribuent à le faire s’améliorer dans son travail pour répondre à la demande.

Dormir

Quoi que vous fassiez, assurez-vous de dormir suffisamment à la fin de la journée. Un sommeil adéquat recharge l’organisme et améliore la réflexion. Au cas où vous ne le sauriez pas, un bon sommeil améliore réellement la façon dont le cerveau fonctionne le lendemain. Une bonne nuit de sommeil aide le cerveau à intégrer les compétences acquises par la personne dans le passé ou dans un passé récent. Et ce n’est pas tout, il aide également à construire des souvenirs faibles et proches de l’évanouissement pour en faire des fixations plus permanentes.

Voilà donc comment vous pouvez être plus cérébral à l’aide de quelques étapes et stratégies simples et faciles à mettre en œuvre. Pour conclure cette pièce avec un dernier conseil, il s’agit d’apprendre de nouvelles compétences chaque fois que nous en avons l’occasion. Comme nous l’avons déjà mentionné plus haut, cela évite au cerveau de s’engager dans des activités banales et aide l’organe à s’éveiller à de nouveaux défis. Apprendre à cuisiner, apprendre à faire du vélo ou à conduire une voiture, apprendre une langue étrangère ou apprendre à chanter sont autant d’activités qui font travailler plusieurs zones du cerveau. Si vous voulez mon avis, pour l’instant, je fais travailler mon cerveau en apprenant à jouer de la guitare. C’est amusant, vraiment !

COMMENTS

WORDPRESS: 0