Musicothérapie : comment devenir musicothérapeute

HomeBien être, coaching, développement personnel

Musicothérapie : comment devenir musicothérapeute

Vous avez donc décidé d’embrasser la carrière de musicothérapeute. Mais avez-vous tous les détails dont vous avez besoin ? Dans cet article, nous vous expliquons comment vous pouvez embrasser la carrière de musicothérapeute.

Pour devenir musicothérapeute, il est d’abord important de comprendre ce qu’est la musicothérapie. C’est le processus dans lequel un thérapeute utilise le pouvoir de la musique pour améliorer la santé mentale, sociale, physique, émotionnelle et spirituelle de ses patients.

Un certain nombre de conditions et de troubles, y compris les problèmes psychiatriques, les questions médicales, les problèmes physiques, le vieillissement, les problèmes d’interaction sociale peuvent tous être guéris à l’aide de cette forme de thérapie, lorsqu’elle est utilisée en tandem avec d’autres formes de thérapie. Elle peut également être utilisée pour améliorer l’apprentissage, accroître l’estime de soi, réduire le stress, etc. En tant que musicothérapeute, vous pouvez trouver du travail dans les hôpitaux, les écoles, les collèges, les établissements psychiatriques, les cabinets privés, etc.

devenir musicothérapeute

Devenir musicothérapeute

Si vous êtes sûr de vouloir embrasser une carrière en musicothérapie, alors il y a quelques éléments que vous devez garder à l’esprit. Vous devez avoir un intérêt non seulement pour la musique mais aussi pour la psychologie et vous devez être capable d’utiliser ces deux sujets pour traiter les patients. Pour un bon musicothérapeute, il est important non seulement de comprendre le pouvoir de la musique mais aussi d’y croire sans équivoque. Vous devez avoir le pouvoir et la capacité d’atteindre les autres par le biais de votre chant et de votre jeu d’instrument

Il est important de comprendre le pouvoir de la musique et d’y croire sans équivoque.

En tant qu’étudiant en musicothérapie, vous aurez la liberté de vous spécialiser dans le médium que vous préférez, du piano et de la guitare aux médias vocaux. Vous devez avoir une bonne santé mentale et la motivation nécessaire pour travailler avec des individus difficiles et leur apporter les soins nécessaires. Vous devez posséder des qualités telles que la sensibilité et la capacité à prendre soin d’une autre personne de manière désintéressée.

Il existe des programmes diplômants qui permettent de se former dans ce domaine. Il est important que vous rejoigniez un programme qui est approuvé par l’Association de musicothérapie. Il n’y a pas moins de soixante-dix collèges qui proposent des programmes de musicothérapie. Lors du choix d’un établissement, gardez à l’esprit des considérations telles que la réputation de l’établissement, les installations proposées, son emplacement, le corps enseignant et, bien sûr, sa viabilité financière. Il peut également être judicieux de parler à d’anciens étudiants ou à des étudiants actuels qui seront en mesure de vous en dire plus sur l’établissement. Découvrez si le collège répond aux exigences que vous avez.

Il est également important de découvrir s’il existe une portée des stages et des placements. Comprenez quelles sont les exigences que vous devez remplir pour postuler à l’emploi. Une fois que vous aurez terminé le programme, vous devrez passer un examen du conseil national qui est donné par le Conseil de certification des musicothérapeutes. Pour pouvoir passer cet examen, vous devez d’abord avoir effectué un stage d’au moins six mois dans la spécialité que vous avez choisie pour vous-même.

Le processus d’apprentissage ne se termine en aucun cas au moment où vous êtes certifié. En fait, en tant que musicothérapeute, vous devrez constamment en apprendre davantage sur les compétences et les connaissances dont vous avez besoin pour bien faire votre travail. Vous aurez également de nombreuses possibilités de carrière. Vous pouvez être employé par une clinique, ou choisir de travailler comme consultant. Vous pouvez également être employé en tant qu’administrateur, superviseur ou même professeur de collège.

Bien sûr, selon l’option d’emploi que vous prenez, il vous sera demandé de posséder différentes qualifications. Le salaire dépend complètement de l’endroit où la personne est employée et de l’expérience qu’elle possède, mais pour les cliniciens, il peut varier entre 46 000 et 53 000 euros. Les secteurs gouvernementaux ont tendance à payer plus que les employeurs privés.

La capacité de guérir quelqu’un émotionnellement et mentalement avec l’aide de la musique peut être une expérience gratifiante. Comprendre les exigences de la carrière a, nous l’espérons, renforcé votre détermination à entreprendre une carrière dans cette forme de thérapie.

COMMENTS

WORDPRESS: 0