Comment calculer le taux d’alcoolémie

HomeMédecine, santé, paramédical, hygiène

Comment calculer le taux d’alcoolémie

La concentration d’alcool dans le sang (B.A.C) est une mesure permettant de calculer la quantité d’alcool dans votre sang. La limite du B.A.C. est de 0,08% (Ceci est calculé en termes de pourcentage donc, il indiquera le pourcentage d’alcool dans votre sang.), ce qui implique que si votre B.A.C. est de 0,08% ou plus, alors c’est illégal.

L’âge minimum pour consommer de l’alcool est de 21 ans, et DUI – La conduite sous l’influence de l’alcool est considérée comme un crime de tolérance zéro. La raison pour laquelle, il y a une limite à la consommation d’alcool est parce que, il a un effet direct sur le cerveau. L’alcool, une fois consommé, s’engouffre dans la circulation sanguine et atteint directement le cerveau. Cela pourrait conduire à un syndrome d’alcoolisme fœtal ou même à des accidents dus à la conduite en état d’ébriété.

L’effet de l’alcool à différents taux d’alcoolémie est différent. Un taux d’alcoolémie de 0,08% fait perdre l’équilibre à une personne, entraîne des troubles de la mémoire et une perte de maîtrise de soi. Si le taux de B.A.C. atteint 0,25 chez une personne, elle atteint un stade très critique où ses fonctions mentales, physiques et sensorielles sont gravement altérées. Il est très dangereux de franchir le taux d’alcoolémie de 0,25 car cela peut entraîner un coma ou même la mort.

Différentes méthodes de calcul du taux d’alcoolémie

1. Test d’alcoolémie dans l’haleine

Ce test est réalisé à l’aide d’un appareil appelé alcootest. C’est un appareil qui est utilisé pour déterminer le taux d’alcoolémie à partir d’un échantillon d’haleine. Ce sont des appareils portatifs que les consommateurs peuvent utiliser régulièrement. Cependant, les résultats ne sont pas précis à 100%, car il ne calcule pas directement le B.A.C. mais, en se basant sur le taux d’alcool présent dans l’haleine de l’utilisateur.

Comment ça marche

Lorsqu’une personne expire dans un alcootest, si de l’éthanol est présent, il est oxydé en acide acétique au niveau de l’anode.

La réaction chimique suivante:
CH3CH2OH(g) + H2O(l) → CH3CO2 H(l) + 4H+(aq) + 4e-
Maintenant, l’oxygène atmosphérique est réduit à la cathode.
O2(g) + 4H+(aq) + 4e- → 2H2O(l)
La réaction est de, oxydation de l’éthanol en acide acétique et en eau, qui est la suivante :
CH3CH2OH(l) + O2(g) → CH3COOH(l) + H2O(l)
Enfin, le courant électrique passé est mesuré par un microprocesseur et l’alcocapteur donne une approximation de l’alcoolémie.
Précision : Pas fiable si le test est effectué plusieurs heures après la consommation d’alcool.

2. Alcootest salivaire

Dans cette méthode de dépistage de l’alcoolémie, un échantillon de liquide buccal est prélevé et testé.

Comment ça marche

Un test d’alcoolémie salivaire, consiste essentiellement à utiliser un kit de test. Le kit contient une bandelette absorbante à bouts de coton. Cette bande doit ensuite être humidifiée en la passant dans la bouche. Une fois cette opération effectuée, une ligne colorée se déplace vers le haut en fonction de la quantité d’alcool consommée. Cependant, ce n’est pas la meilleure technique de détection car dans quelques cas, l’effet ne reste que quelques heures et aussi les produits de falsification sont facilement disponibles.
Exactitude : 98% si le test est effectué au bon moment.

3. Alcootest par timbre transpirant

Dans cette méthode de test, des échantillons de patchs de sueur du suspect sont collectés à l’aide de kits de test de sueur et sont ensuite testés. Il s’agit d’une pratique très simple et moins coûteuse pour détecter l’alcoolémie.

Comment ça marche

Les patchs de sueur sont des tampons absorbants imprégnés de sel. Ici, une personne doit porter le patch de manière constante pendant une période pouvant aller jusqu’à 2 semaines. La quantité d’éthanol recueillie sur le patch indique la quantité d’alcool consommée.
Exactitude : 100%.

calculer le taux d'alcoolémie

4. L’alcootest sanguin

Dans cette méthode d’analyse d’alcoolémie, un échantillon de sang est prélevé pour mesurer la concentration d’alcool dans le sang.

Comment ça marche

Pour mesurer le taux d’alcoolémie, on utilise la chromatographie en phase gazeuse pour tester l’échantillon de sang. C’est la méthode la plus couramment utilisée par les médecins légistes. Son inconvénient est qu’il s’agit d’une méthode de test qui prend beaucoup de temps. Le test d’alcoolémie est l’une des méthodes les plus coûteuses, mais c’est la meilleure façon de tester le taux d’alcoolémie. Il est généralement utilisé si la salive ou les tests respiratoires indiquent que votre taux d’alcoolémie est supérieur à 0,08%.
Exactitude : 100%.

5. L’analyse d’alcoolémie dans l’urine

Dans cette méthode, un échantillon d’urine de l’alcoolique est prélevé, et des tests sont effectués pour vérifier la quantité d’alcool présente. Cette méthode est très similaire à une analyse de sang. Cependant, ce test n’est pas très fiable car l’alcool consommé par une personne, passerait sous forme d’urine en seulement deux heures. Cependant, c’est le test le plus utilisé par les agents de la circulation de l’agence routière.
Exactitude : Non fiable.

6. Alcootest capillaire

Il s’agit de la dernière technique de dépistage de l’alcoolémie. Ce test est utilisé dans les cas, où l’on veut détecter l’usage d’alcool ou de drogues sur une période donnée.

Comment ça marche

Dans cette pratique, l’échantillon de cheveux est coupé à proximité du cuir chevelu et est ensuite testé. Environ 100 à 120 mèches de cheveux sont nécessaires pour ce test. Le follicule pileux couvre normalement une période de 30 à 90 jours, ce qui permet de tester la présence d’alcool et de drogues avec précision. Le follicule pileux n’est pas affecté par les particules étrangères telles que l’eau de Javel ou la teinture, à moins qu’il ne soit rasé. Dans ce test, une série d’évaluations appelées FAEE, fatty acid ethyl esters, et EtG, ou éthyl glucuronide EtG alcohol tests, sont effectuées pour mesurer la quantité de marqueurs FAEE et EtG. Ces marqueurs ne se retrouvent dans les cheveux d’une personne que si elle a consommé de l’alcool. Plus une personne a consommé d’alcool, plus les marqueurs seront présents. Ce test peut aider à différencier clairement les non-buveurs, les buveurs occasionnels et les gros buveurs. Cette méthode est relativement plus coûteuse et prend plus de temps que les autres tests.
Exactitude: 100%.

Les tests B.A.C sont utilisés par les employeurs et les flics, et même les parents et les collèges pour surveiller la discipline afin d’éviter les risques pour la santé et aussi par les médecins à des fins cliniques. Ces tests sont également utilisés pour surveiller son propre taux de B.A.C.. Il est préférable de surveiller son propre taux de B.A.C. lorsque l’on est hors de son état, afin de s’assurer que l’on n’enfreint aucune loi car les limites de B.A.C. varient d’un état à l’autre entre 0,05 et 0,08.

La punition pour conduite sous l’influence de l’alcool/des drogues pourrait être aussi sévère qu’une suspension de votre permis ou une arrestation accompagnée d’une énorme amende. Alors la prochaine fois que vous prévoyez de vous enivrer, gardez un testeur de B.A.C. dans votre poche !

COMMENTS

WORDPRESS: 0