Comment fonctionne la médiation en cas de divorce ?

AccueilRencontre, amitié, amour

Comment fonctionne la médiation en cas de divorce ?

La médiation en matière de divorce est un moyen efficace de résoudre les problèmes qui se posent lorsqu’un couple décide de se séparer. Un médiateur aide les couples à prendre des décisions qui les concerneront, ainsi que leurs enfants, de manière amicale

La médiation est un moyen efficace de résoudre les problèmes qui se posent lorsqu’un couple décide de se séparer.

Le divorce est un processus douloureux. De fortes émotions de colère peuvent persister pendant des années. Le sentiment d’être rejeté peut même être reporté sur de nouvelles relations. Pour de nombreux couples qui divorcent, la partie la plus atroce de la procédure est souvent la perte de l’estime de soi. Confrontées à des sentiments implacables de peur et de colère, de nombreuses personnes sont souvent consternées par la facilité avec laquelle elles semblent renoncer à des valeurs auxquelles elles tenaient profondément, comme l’empathie, la compassion et le respect. Le besoin de blesser prend souvent la place de ce qui était auparavant un amour intense et constant. La vengeance remplace la bienveillance. L’agressivité supplante la civilité. Lorsque ces valeurs humaines sont abandonnées, il en résulte une perte de dignité et de respect de soi que l’on observe souvent dans les procédures de divorce.

Cependant, de nombreux couples découvrent qu’ils peuvent préserver leur dignité, leur compassion et leur respect de soi en abordant le divorce d’une nouvelle manière – via la médiation. Traditionnellement, le divorce a toujours été abordé de manière contradictoire, ce qui entraîne souvent la rupture de la communication entre les parties, des procédures judiciaires coûteuses, accompagnées d’une intense hostilité. De nombreux couples constatent souvent que, malgré leurs bonnes intentions initiales, la nature contradictoire de la procédure complique les choses en transformant même de petits problèmes en problèmes compliqués et insurmontables, dont la résolution nécessite beaucoup d’argent et de temps. De telles expériences ont donné à de nombreux divorcés le sentiment d’avoir trahi leurs valeurs profondes, d’avoir été traités injustement et d’avoir été victimisés. Si parfois il n’y a pas d’autre issue, tous les couples ne veulent pas ou n’ont pas besoin de ce genre de fin à leur mariage.

Comment la médiation du divorce offre-t-elle une alternative ?

La médiation de divorce offre une alternative aux couples qui divorcent, car les médiateurs de divorce, les aident à trouver un accord sur les questions liées à leur divorce, sans qu’ils empruntent la voie accusatoire. Le médiateur donne au couple des informations financières et juridiques, l’aide à comprendre les aspects émotionnels et psychologiques d’un divorce, son impact sur les enfants, ainsi que des conseils sur la gestion des conflits. Le médiateur reste neutre tout au long du processus, sans juger l’un ou l’autre des conjoints sur les motivations ou les raisons de leur décision de se séparer. Les méthodes sont conçues pour atténuer l’hostilité, accroître la communication et promouvoir l’expression et le maintien de la bienveillance et du respect entre le couple qui divorce et sa famille. Il en résulte que le divorce ne doit plus, être synonyme de perte de l’estime de soi et d’acrimonie.

Avec la médiation du divorce, les couples ont la capacité de décider eux-mêmes dans quelles conditions, quand et comment leur divorce aura lieu. Ce processus est axé sur l’accord, orienté vers l’atteinte d’un objectif, et est limité dans le temps. Contrairement au conseil conjugal, il n’a pas pour but d’améliorer ou de sauver un mariage, ni d’aider les couples en instance de divorce à prendre des décisions, comme dans l’arbitrage. Au lieu de cela, il aide à fournir des conseils en même temps qu’il crée un environnement dans lequel les couples en instance de divorce peuvent parvenir à un accord sur les questions liées à leur divorce, en mettant ces accords sur papier, et en commençant ainsi le processus de passage à l’avenir.

divorce

En quoi la médiation diffère-t-elle exactement du système accusatoire ?

Dans la méthode accusatoire traditionnelle du divorce, des avocats distincts sont engagés par chaque époux pour se représenter. Ces avocats passent ensuite beaucoup de temps à négocier entre eux, puis encore plus de temps à communiquer le résultat de leurs négociations à leurs clients. Cette méthode contradictoire exacerbe le conflit, l’anxiété et le stress, tout en faisant grimper les frais juridiques. Si les avocats ne parviennent pas à trouver un accord, un juge devra trancher les questions liées au divorce. Il s’agit alors d’un litige, ce qui retarde la procédure de divorce, souvent de plusieurs années. Cela a également pour conséquence de compromettre la vie privée des personnes concernées tout en épuisant leurs biens, qui auraient autrement pu être divisés entre le couple ou utilisés pour subvenir aux besoins des enfants

La procédure de divorce est un processus de longue haleine.

Par contre, lorsque les couples ont recours à la médiation, ils prennent l’aide d’un médiateur formé pour négocier directement entre eux, afin d’arriver à un accord sur chaque aspect de leur divorce, comme la pension alimentaire pour les enfants, les arrangements sur le rôle parental et le partage des biens. Le médiateur reste un tiers neutre dont la responsabilité exclusive est de faciliter les négociations en déterminant les problèmes, en examinant les solutions possibles et en donnant des conseils sur toutes les questions qui devraient être incluses dans l’accord final.

Donc, la médiation permet de réduire le coût du divorce. Des études ont montré que la méthode contradictoire consistant à faire appel à deux avocats fait grimper les frais totaux du divorce jusqu’à 134 %. Ces études ont également montré que les divorces qui font l’objet d’une médiation diminuent l’hostilité, laissant les couples qui divorcent plus satisfaits du résultat, et ont augmenté leur respect des accords conclus au cours du processus.

La médiation aide à reconnaître les émotions

L’un des aspects bénéfiques distinctifs du processus de médiation est la manière dont la reconnaissance est accordée aux émotions sans leur permettre d’entraver le processus de conclusion d’un accord. Souvent, l’approche contradictoire alimente la colère du couple qui divorce, ce qui l’amène à se concentrer uniquement sur ses désaccords et à perdre de vue les points sur lesquels il est d’accord. La médiation permet aux couples d’exprimer leurs sentiments naturels de rejet, de peur et d’hostilité dans un environnement contrôlé et neutre où ils peuvent être traités et interprétés de manière à ce que ces émotions ne soient pas mal comprises ou ne puissent pas aggraver le conflit. Cet aspect, plus que tout autre, est ce qui distingue la médiation des autres moyens.

Même si la médiation est une approche nouvelle du divorce et du droit de la famille, elle est l’une des méthodes les plus éprouvées utilisées pour résoudre les conflits. C’est l’un des meilleurs moyens d’aider les couples en instance de divorce à prendre des décisions lourdes de conséquences et importantes tout en préservant leur sens du respect de soi, de la dignité et de l’humanité. En ces temps, où tant de vies sont meurtries par les aspects dommageables du divorce, l’humanité, la compassion et le respect peuvent être des trésors inestimables.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0