Création d’une franchise : les étapes de créer un réseau

AccueilEntreprise, conseil, business

Création d’une franchise : les étapes de créer un réseau

La franchise est un moyen efficace de faire croître votre entreprise tout en limitant les risques financiers. Le franchiseur et le franchisé ont tous deux des avantages.

Création d’une franchise

Du côté des franchiseurs, il faut moins investir pour créer une franchise que pour développer une succursale (unité détenue) car le franchisé en tant qu’entrepreneur investit ses fonds propres et est chargé de son activité. D’autre part, la convergence de différents processus (logistique, communication, recrutement, etc.) permet aux franchiseurs de réaliser des économies d’échelle.

Dans le cas des franchiseurs, ils bénéficient avant tout du soutien, de l’expérience et de l’expertise du franchiseur. Pour créer une franchise et construire avec succès un réseau de franchises, les étapes suivantes doivent être suivies:

  • Prouver la rentabilité de votre concept
  • Élaborer un plan de franchise
  • Créer des manuels de savoir-faire
  • Modifié le DIP, dossier d’informations précontractuelles
  • Rédaction d’un contrat de franchise type
  • Communiquer pour faire connaître votre réseau

Contactez des agences comme axereseaux pour vous aider à mieux créer votre franchise.

Prouver la rentabilité de votre concept

Pour pouvoir obtenir une franchise, un concept doit être répétable et reproductible. Le succès antérieur de l’unité pilote est essentiel pour s’assurer que le franchiseur possède le savoir-faire. Si un franchisé reproduit entièrement la recette qui a fait le succès du pilote, son unité doit obtenir les mêmes résultats.

La candeur est l’art de bien faire dans la reproduction moyenne. En d’autres termes, le franchisé doit assurer un minimum de résultats et de rentabilité, tant qu’il reproduit de manière moyenne les paramètres spécifiques du concept.

Générer un certain nombre de fichiers

Plan d’affaires

Le business plan doit détailler les concepts et les différentes études réalisées (étude de marché, conditions concurrentielles, etc.). Véritable synthèse de la stratégie d’un franchiseur, un business plan retrace les actions et les moyens mis en œuvre pour atteindre les objectifs financiers, notamment le seuil de rentabilité. Convaincre les partenaires financiers et les futurs franchisés est primordial.

Élaborer un plan de franchise

L’étape suivante consiste à déterminer si votre projet est rentable et réalisable. Ce sera une condition pour obtenir un prêt de la banque.

L’élaboration d’un business plan vous amènera à réfléchir sur les points suivants :

  • La véritable opportunité représentée par la marque de votre choix
  • Authenticité et cohérence du projet
  • Évaluez vos compétences en gestion, en gestion et en vente…
  • Qualification du marché
  • Risques et avantages de l’activité
  • chance de succès
  • La taille financière du projet et sa viabilité
  • Prédictions pour l’avenir de votre entreprise…

Un business plan sera un outil indispensable pour votre banquier et vos futurs partenaires, et il s’articulera autour de :

  • Description du projet
  • Étude de marché

Les étapes initiales incluant la validation des modèles économiques et des idées sont limitées car vous choisissez une marque qui a fait ses preuves, mais vous devez vous assurer que vous êtes aligné sur les normes de cette marque.

Manuel de savoir-faire

C’est un ensemble de documents qui rassemble tous les paramètres qui contribuent au succès et à la rentabilité du concept. On y retrouve l’expérience, l’automatisation, les habitudes, les réactions, et toutes les caractéristiques de chaque réseau.

Création d’une franchise

Document d’information précontractuel

La loi Doubin impose aux entreprises souhaitant créer une franchise de fournir aux candidats un DIP. Le DIP comprend l’historique de l’entreprise, le nombre d’unités du réseau, les coordonnées des franchisés présents à l’événement, le CV du dirigeant et les conditions du marché (concurrence, cibles, etc.).

Contrat de franchise

Le contrat de franchise définit le périmètre de la relation franchiseur/franchisé, il comprend par exemple des données sur le transfert de technologie, la confidentialité, l’assistance, les droits d’entrée et la formation. La validité du contrat de franchise doit respecter le formalisme du droit commercial.

Avez-vous un contrat type franchiseur-franchisé ?
Les experts du réseau sont réticents à proposer des contrats types tant qu’il n’y a pas de véritable cas d’école. Chaque réseau est différent et l’utilisation d’un canevas inapproprié peut être dangereuse. En revanche, nous ne pouvons pas transférer les fichiers des réseaux qui nous les confient à titre informatif. Vous comprendrez, bien sûr.

Communiquez pour faire connaître votre réseau

La franchise s’est développée dans divers domaines et services ces dernières années. Dans cet environnement concurrentiel, utiliser les bons outils de communication pour vos candidats cibles est devenu une nécessité.

Vous pouvez faire de la publicité :

  • Sur Internet, au travers des sites « annuaire de la franchise » tels que l’Observatoire de la Franchise,
  • Dans la presse écrite (presse professionnelle à charte ou départementale),
  • Grâce aux relations presse,
  • Au salon de la franchise

Créez votre franchise en devenant étranger

Supposons que vous souhaitiez utiliser une banque située en France. Par conséquent, la banque qui vous a accordé le prêt requis vous demandera très probablement d’ouvrir un compte courant dans ses livres pour transférer de l’argent de votre compte non-résident vers le nouveau compte résident.

Dans l’ordre chronologique, les étapes seront :

  • Ouvrez un compte bancaire et déposez des fonds.
  • Envoyez les justificatifs de dépôt, les documents réglementaires et administratifs de votre précédente inscription (passeport, justificatif de domicile, etc.) au Centre des formalités commerciales (CFE).
  • Après avoir reçu le KBIS, envoyez la copie certifiée conforme à la banque pour ouvrir le compte, obtenir le chéquier et la carte de crédit.
  • Dès lors, vous pourrez signer votre contrat de franchise et payer votre droit d’entrée.

Si vous ne souhaitez pas ouvrir de compte résident en France, vous devrez effectuer les mêmes formalités dans votre pays de résidence en confirmant cette particularité auprès du franchiseur.

Créez votre franchise dans l’association

Le fait que vous créiez votre entreprise en franchise à trois associés ne pose pas un tel problème, il vous suffit d’être sûr que votre entreprise pourra faire vivre trois personnes. Aussi, il faut identifier qui dans le trio fait quoi au quotidien pour ne pas vous « marcher dessus », ce qui peut créer des conflits. Naturellement, votre franchiseur doit valider le trio et sa capacité à travailler ensemble. Cela peut être un atout si vous décidez par la suite de créer plusieurs points de vente.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0