Le fonctionnement du portage salarial

AccueilÉcole, formation, emploi, éducation, enseignement

Le fonctionnement du portage salarial

Forme de collaboration restée longtemps dans l’ombre, le portage salarial a pu se développer depuis les années 2000. Effectivement, le vingtième siècle a marqué le début de son développement. Effectivement, l’histoire du portage salarial a été fortement marquée à la suite de la loi n°2008-596. Elle est aussi associée à la modernisation du marché du travail. Découvrez comment fonctionne ce type de collaboration.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Avant de savoir comment fonctionne le portage salarial, il convient de connaître ce que ce statut signifie réellement. Il s’agit d’une forme d’emploi s’adressant à ceux qui souhaitent développer une activité professionnelle indépendante. Le portage salarial représente un statut indépendant sécurisé, tout en bénéficiant de la couverture social du salarié classique. A priori, cela correspond au statut à mi-chemin entre salarié et entrepreneur, avec un compromis évident entre salariat et indépendance.

La société de portage salariale correspond au statut de prestataire de services et d’employeur de professionnel qualifié et autonome. Ce dernier s’engage à exercer son activité de manière indépendante. De la même manière, il bénéficie d’un accompagnement approprié quant au développement de son activité. D’un autre côté, le professionnel engagé exécute ses missions en toute indépendance en poursuivant deux objectifs principaux.

La société de portage doit garantir une protection optimale des consultants. Il a aussi l’obligation de fournir un support avéré quant à leur développement, en fonction du secteur d’activité. En choisissant le portage salarial, il existe différentes étapes à réaliser, avec différents types de contrats à signer.

Le contrat de travail

Le contrat de travail est conclu entre le consultant et la société de portage. Etant un contrat salarié, cet accord inclut toutes les clauses habituelles d’un contrat de travail classique.

La convention de portage

La convention de portage est le document légal qui mentionne les modalités afférentes à la relation unissant le consultant et l’entreprise. Grâce à cet accord, les deux parties se comprennent sur tous les points. Au même titre, le consultant est informé de la convention collective et de la caisse de retraite à laquelle il est affilié.

Le contrat de mission

Le contrat de mission est propre à la société de portage. Ce document résume toutes les conditions d’exécution de la mission confiée par la société au prestataire, pour le compte du client.

Quels sont les métiers adaptés au portage salarial ?

Le portage salarial s’adresse à des profils spécifiques. Il convient particulièrement aux personnes exerçant des métiers dans le secteur de l’expertise et du conseil. Il s’agit entre autres des métiers de l’ingénierie, digital, informatique, web, marketing, communication, événementiel et ressources humaines.

De la même manière, le portage salarial convient aussi pour ceux qui évoluent dans les métiers de management et logistique. Idem pour l’approvisionnement, traduction, rédaction, commerce, formation, coaching, qualité, comptabilité, finance, audit ou encore organisation.

Enfin, si vous souhaitez entreprendre dans le secteur de la gestion de projet, le portage salarial est aussi une alternative adaptée.

fonctionnement portage

Quelles démarches pour devenir consultant en portage salarial ?

Pour prétendre à un statut de consultant, il est impératif de justifier d’une expérience dans un domaine approprié au portage salarial. Il s’agit de la base pour trouver des missions. D’autant plus que la recherche est une démarche totalement différente par rapport à un emploi classique. Effectivement, un consultant en quête d’une mission définit lui-même son offre d’emploi. En la rédigeant, il doit tenir compte de ses compétences particulières et de son expérience. Son offre tient compte aussi des valeurs ajoutées qu’il peut apporter à la société de portage salarial et à l’entreprise cliente.

Quels avantages pour le portage salarial ?

Le portage salarial s’adresse à différents profils dont entre autres des jeunes diplômés, cadres en reconversion professionnels, consultants experts et retraités.

L’autonomie

Le salarié porté est totalement autonome dans le cadre de la réalisation de son travail auprès de la société cliente. Il est libre de choisir le type de mission à réaliser, la durée d’exécution et le coût. Avec son client, il peut signer un contrat de prestation. Avec la structure de portage salarial, il choisit entre CDD ou CDI pour son contrat de travail.

Dans le cadre du portage salarial, le salarié porté émet une facture d’honoraires correspondants à sa mission. Il l’adresse au client de manière lui permettre d’établir un bulletin de salaire. En retour, le consultant reçoit un bulletin de paie mensuel, tout comme un salarié classique. Ce document correspond à sa facturation, ainsi qu’aux autres avantages convenus.

L’allègement des démarches administratives et fiscales

Le salarié porté a le choix entre l’indépendance et le salariat, et ses avantages varient en fonction de l’option adoptée. En premier lieu, le salarié porté est libéré des différentes contraintes administratives. Cela inclut la comptabilité, la facturation, les relances clients, les déclarations administratives et fiscales. Ainsi, il peut se consacrer totalement à sa mission, tout en pouvant choisir ses clients et fixer ses honoraires. Effectivement, les relances clients et le paiement des salaires aux consultants portés relèvent des fonctions des sociétés de portage salarial.

La sécurité

De la même manière, ce type de structure a aussi l’obligation de souscrire les consultants à une Assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Cette assurance couvre le salarié porté des éventuels dommages pendant la réalisation des missions.

Outre cela, le consultant qui choisit le portage salarial bénéficie d’une couverture sociale similaire à celle d’un salarié classique. Ainsi, il jouit d’une couverture assurance maladie, chômage, retraite et sécurité sociale. De plus, il est aussi rémunéré de manière sécurisée tous les mois.

Des droits légaux

Tel un salarié classique, le salarié porté peut prétendre à une formation professionnelle continue. Cette option lui permet de renforcer et élargir ses compétences. En plus, cela lui permet de développer son activité tout en boostant son chiffre d’affaires.

Il peut également bénéficier de différents services additionnels visant à optimiser le développement commercial. De cette manière, il peut accéder à un réseau de consultants, ainsi qu’aux plateformes de mise en relation. Il s’agit en fait d’un outil mis à sa disponibilité pour lui ouvrir d’autres opportunités de collaboration.

Enfin, les consultants portés ont la possibilité d’accéder à l’emprunt auprès des bailleurs et établissements financiers. Cela résulte du fait qu’ils ont un bulletin de paie justifiant leur possibilité de remboursement. D’autant plus que leur protection sociale représente un gage d’assurance face à un éventuel arrêt d’activité, pour le règlement des mensualités.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0