Cotation de vin : les critères à prendre en considération !

AccueilCuisine, gastronomie, restauration, boisson, alimentation, alcool, vin

Cotation de vin : les critères à prendre en considération !

Savez-vous qu’il existe une cote des vins basée sur divers critères pour ne citer que la provenance ou encore le millésime du vin. Bien sûr, estimer la valeur d’une bouteille n’est pas facile notamment pour les non-connaisseurs. Afin de vous aider à mieux comprendre, redécouvrez ci-dessous quelques critères à prendre en compte lors de la cotation de vin.

Comment estimer un vin ?

Avant toute chose, il convient de rappeler qu’il n’y a pas encore un tableau bien déterminé pour estimer la valeur d’un vin. Il faut néanmoins préciser que le prix d’une bouteille varie en fonction de sa rareté ainsi que sa réputation.

Si vous n’êtes pas initié, sachez qu’il existe actuellement des outils en lignes pensés pour estimer la valeur d’un vin selon les critères que l’on va présenter plus bas. Certains d’entre eux permettent de proposer la bouteille en vente. Ils sont faciles à utiliser étant donné qu’il suffit de renseigner les informations sur le vin pour recevoir l’estimation. Bien entendu, passer par ce genre de plateforme est toujours recommandé, même si vous êtes un connaisseur.

Les critères à prendre en compte

Pour estimer un vin, il faut avant toute chose prendre en compte son origine géographique. Cette dernière a un impact considérable sur le prix de la bouteille. À titre d’exemple, une bouteille de Provence est moins populaire qu’un vin de Bordeaux. Cela explique la différence de prix entre les produits de ces deux lieux. 

A titre d’information, d’autres éléments de classification ont vu le jour depuis quelques années. La preuve, on retrouve aujourd’hui des dénominations qui ont un effet sur le prix pour ne citer l’AOP (Appellation d’Origine Protégée) ou encore l’IGP (Indication Géographique Protégée).

Les autres critères importants

L’année de production figure aussi parmi la liste des critères importants qui font un bon cru. Lorsqu’on parle, par exemple, de Bordeaux rouges, le millésime 2005 est considéré comme étant une excellente année. Il est important que de noter que la rareté du vin influe aussi sur sa valeur. Il est logique que plus il est rare, plus son prix augmentera

Pour rappel, d’autres éléments importants figurent également dans la liste des critères d’estimation d’un vin. On peut notamment citer la technique de récolte (par une machine ou par l’homme), la certification comme le fameux « vin biologique » ou encore les notes données par les goûteurs qui sont généralement consultables sur internet. Bref, il y a autant de critères qui influencent la valeur d’une bouteille de vin.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0