Posté le 8 octobre 2012 par Nath dans Santé
 
 

Faire une insémination artificielle


inseminationartificielle
inseminationartificielle

Comment faire une insémination artificielle ?

Les troubles de la fertilité mènent parfois à des problèmes assez conséquents. En effet, il est possible qu’un couple n’arrive pas à avoir d’enfants après plusieurs tentatives. Il a dans ce cas la chance de passer à l’insémination artificielle. C’est une technique d’assistance médicale très ancienne. Des traitements majeurs sont  à faire lors d’une insémination artificielle.

Le bilan clinique préalable

Avant de se lancer dans cette technique, il est nécessaire de faire un bilan clinique. Le médecin traitant vous avise de ce bilan lors de votre consultation. Ce bilan déterminera les diverses causes qui empêchent la femme de tomber enceinte. Chez la femme donc, à part l’examen clinique, des dosages sanguins et l’examen de l’état de l’utérus seront au programme. Chez l’homme, il est soumis à une vérification de l’absence d’infection virale et d’un spermogramme.

L’ovulation

La femme doit, après le bilan clinique, surveiller l’apparition de l’ovulation. Aussi, un traitement inducteur de l’ovulation est à faire pour mieux assurer l’ovulation. Pour l’homme, un recueil de sperme se réalisera dans un laboratoire donné. Dans la matinée du jour de l’insémination, l’homme après une abstinence de trois à cinq jours, doit venir dans le laboratoire afin de recueillir le sperme. Ce dernier sera ensuite analysé : les spermatozoïdes les plus mobiles seront retenus, les autres seront éliminés.

L’insémination artificielle

L’insémination n’est pas douloureuse. La femme doit donc être en position gynécologique. Une seringue contenant le sperme préparé sera donc introduite chez la femme. Ainsi, l’insémination prend fin. La femme restera allongée pendant environ trente minutes. Un test de grossesse devra être réalisé après 18 jours. Cette date définira si l’insémination artificielle était une réussite ou non.
Il est à préciser que le bébé via une insémination artificielle est aussi normale que les autres nouveau-nés donc vous n’avez rien à craindre de cette technique.




Cet article vous a été utile ? Faites-le savoir !




Nath

 
Nath